Patrimoine remarquable

PHARE DE LA DIGUE DE LA CURRA

VOIR LE PLAN

Il prend son nom de la digue de La Curra, sur laquelle il se situe. Localisé sur la partie ouest du mont de San Julián, dans la zone connue sous le nom de lieu-dit de La Curra, il se trouve au bout de la digue construite dans le but principal d’éviter que les embarcations ne choquent contre la plaque sous-marine du port, une élévation rocheuse de 10.000 m3 très dangereuse pour la navigation.

La construction de cette digue, en association avec celle de Navidad, devait servir à rétrécir l’entrée de la baie de Carthagène, pour contrer les rafales de libeccio, si habituelles dans cette zone.

Dans un premier temps, on envisagea l’installation d’une lumière provisoire au bout de cette jetée et d’une signalisation définitive une fois les travaux terminés. La capitainerie du port proposa l’installation d’une lumière verte à l’extrémité de cette digue. Nous connaissons le “projet de phare pour la colline de la digue de Curra”, élaboré par l’ingénieur Félix Martínez et daté du 28-5-1893.

1917, les phares de la Côte du Levant acquièrent leur apparence définitive et celui de Curra est défini comme “scintillant vert, avec une portée de 7 milles”. Pour respecter les instructions d’automatisation, il est demandé un devis à la maison J.H. Dahlander.

C’est pour cette raison que le phare de la Digue de la Curra est également connu comme “phare vert”, en raison de la couleur que présente la partie supérieure de sa structure et la couleur de la lumière qu’il projette.

ARCHITECTURE:
Le phare est une construction cylindrique en pierres de taille de couleur blanche et verte (dans sa partie supérieure), d’une hauteur de 14m, d’un diamètre de 2,20m et d’une portée de 5 milles nautiques.

Le corps du phare est en maçonnerie, pour assurer la sécurité de la construction, et seul du mortier hydraulique a été utilisé pour lier les matériaux. C’est un phare de sixième ordre, à l’intérieur duquel il y a une citerne, un escalier de fer en colimaçon menant à la chambre de service, située au-dessous de la chambre de la lanterne, toutes deux communiquant entre elles par une échelle de corde.

L’accès se fait par la route en direction de Cala Cortina.


Uso de cookies: en cumplimiento de la normativa vigente, los portales de internet del Excmo. Ayuntamiento de Cartagena utilizan cookies propias con una finalidad técnica, no recabando ni cediendo datos de carácter personal sin su conocimiento. Además, utilizan cookies de terceros. Puede ver todos los detalles y usos en + Info | OK