Itinèraire Moderniste et ÉclectiqueItinèraire Moderniste et Éclectique


01. Centre d’Interprétation de l´Architecture Defensive. Fort de Nöel

Il se construit dans la décénnie de 1860 pour défendre l´intérieur du port, la ville et l' Arsenal de l'attaque de flottes ennemies. Le bâtiment, néoclassique, se situe dans une extrémité de l'entrée du port.

+ INFO

02. Gare

À noter les éléments décoratifs modernistes comme les fers des portes et colonnes, la marquise et la fenêtre thermale de la façade. L'intérieur était aussi décoré de style moderniste, mais aujourd'hui on conserve seulement les guichets, le plafond à caissons en bois et la lampe.


03. Maison Aguirre – Musée Régional d'Art Moderne. MURAM

Dans cette construction domine la tour surmontée d'un dôme brillant et à partir de celle-ci se déploient deux façades profondément décorées.
Le Musée unit le concept de modernité dans le continent et le contenu. Les expositions se centrent sur les manfifestations artistiques produites depuis approximativement 1870 jusqu'a 1960.


04. Basilique de la Caridad

Cette basilique mineure était l'église de l'hôpital de la Charité et sa forme actuelle a été projetée en style néoclassique avec structure métallique. L'intérieur, dominé par le dôme de 33 mètres de haut, rappelle beaucoup d'espaces néoclassiques, basés à la fois sur le Panthéon d'Agrippa romain. C'est le siège de la Patronne de la ville, la Vièrge de los Dolores (des Douleurs) représentée dans le temple par une sculpture napolitaine du siècle XVIII. À noter, les tableaux peints par Manuel Wssell de Guimbarda en 1893.


05. Maison Maestre

La façade, unique partie conservée comme elle fût projetée, est inspirée dans la Maison Calvet de Gaudí, avec des réminiscences baroques. Soulignons les décorations rococo de la porte principale et, dans l'axe central le balcon et les baies vitrées situées sur celui-ci.


06. Grand Hotel

Bâtiment avec une influence du modernisme viennois et français. Ses deux façades convergent en une rotonde couronnée par un joli dôme. Il se distingue par l'alternance de couleurs pour éviter la monotonie aux six étages et par les détails décoratifs comme les fers forgés des portes et des marquises.


07. Maison Clares

Bâtiment projeté par l'architecte carthaginois Mario Spottorno (1907). La façade de la rue del Aire est remarquable par l'évidence du style moderniste dans la corniche, les vitraux, les motifs floraux et chapiteaux du rez-de-chaussée.


08. Palais Consistorial / Hotel de Ville

Bâtiment de forme triangulaire avec ses façades diferentes entre elles. Sa construction est éclectique, un peu à la française pour souligner le caractère officiel du bâtiment. Le style moderniste est présent dans les peintures et les motifs décoratifs de la partie noble du vestibule et le premier étage.


09. Maison Cervantes

Première oeuvre de l'architecte Víctor Beltrí. Ses dimensions sont remarquables para rapport aux autres bâtiments modernistes situés dans cette rue. La façade présente les typiques balcons blancs caractéristiques de Carthagène. On y trouve de nombreux symboles en relation avec le commerce, l'industrie et la minerie.


10. Casino

La façade du XVIIème siècle rappelle l'origine du bâtiment, ancienne maison du marquis de Casatilly, remodelée définitivement par Víctor Beltrí vers 1897. A l'intérieur, on remarque le patio entouré par la galerie du premier étage. La décoration et le mobilier sont modernistes.


11. Maison Llagostera

La façade de ce bâtiment, construit en 1916, est conçue comme support de la décoration céramique, réduisant sa construction au schéma carthaginois à base de balcons centraux et balcons à baies vitrées latéraux. L'oeuvre céramique de Gaspar Polo reproduit les figures allégoriques de Minerve et Mercure, et les armes de Barcelone, Carthagène et Manlleu. Ell se trouve actuellement en restauration.


12. Maison Pedreño

Son aspect rappelle les palais de la Renaissance. L'axe central de la façade principale est marqué par l'abondance d'éléments décoratifs: la tête de Mercure, le fronton du premier étage avec une tête couronnée, le balcon saillant du deuxième étage, et la lucarne du toit. Le rez-de-chaussée et l'entresol forment un ensemble indépendant unit au supérieur par des éléments décoratifs.


13. Maison Dorda

Oeuvre de l´architecte Victor Beltrí qui combine le populaire balcon avec un grand balcon continu. La façade, avec des finitions arrondies décorées avec des moulures et de motifs floraux a une inspiration baroque.


14. Maison Zapata

Construite dans un style moderniste d'inspiration gothique très fréquent à Catalogne, d'où est originaire Victor Beltrí. A noter, à l'extérieur. le portique sur colonnes, la tour crénelée, et les finitions d'influence viennoise dans le mur, puis à l'intérieur, le patio est couvert par un vitrage de style arabe.


15. Hôtel de la Compagnie de l’Expansion Urbaine

Projeté comme bureau et logement, il servait comme publicité pour promovoir la zone par laquelle devait s'éttendre la ville. C'est un bâtiment éclectique dans sa composition et ses détails décoratifs.