Patrimoine Industriel

Visites à L'arsenal Militaire

L'arsenal de Carthagène sert de base à de nombreuses unités de l'armée et fournit un appui logistique aux navires militaires qui passent par Carthagène.

 PENDANT LES MOIS DU JUILLET ET AÔUT IL N'Y AURA PAS DE VISITE GUIDÉE DE L'ARSENAL  

Les visites guidées doivent être demandées au moins 15 jours à l’avance, par fax (+34 968 127 322), courrier électronique (oajcart@fn.mde.es) ou courrier postal adressé au chef de l’état-major de l'arsenal de Carthagène. La demande devra inclure une brève exposition du motif de la visite et les points suivants:

  • La liste des adultes qui prennent part à la visite (avec indication du prénom, nom, numéro de carte d'identité, lieu et date de naissance), ainsi que le nombre d'enfants mineurs et les coordonnées de leur responsable.
  • S’il s’agit d'une école, un lycée, une association, un centre de jeunes, etc., les coordonnées des enseignants/moniteurs responsables du groupe pendant la visite (prénom, nom, numéro de carte d'identité, lieu et date de naissance, adresse électronique et téléphone portable). Si les enfants sont mineurs, il n'est pas nécessaire d’en remettre la liste ; par contre, on demande de communiquer leur nombre approximatif, leur âge, ainsi que le cours/cycle dans lequel ils se trouvent.
  • Si le groupe veut accéder à l'arsenal en transport collectif, il est nécessaire de communiquer les coordonnées du véhicule et du conducteur: marque, modèle, numéro de plaque, entreprise qui réalise le transport, prénom et nom du conducteur, ainsi que son numéro de carte d'identité. Ce point est particulièrement important pour obtenir l'autorisation d'accès à l'arsenal. Ces informations doivent être communiquées le plus tôt possible, au minimum trois jours ouvrables avant la visite.
Dans tous les cas, il faudra joindre à la demande une manifestation expresse indiquant que tous les participants à la visite possèdent une assurance pour la visite et déchargeant l’armée de toute responsabilité civile pendant la visite (en cas de glissade, chute, etc.).

La visite de la base des sous-marins et de l'un ou l'autre navire de la force d’action navale est également possible, pour autant que l’activité de ces unités le permette. Les visites sont gratuites et se réalisent les mardi et les jeudi du 10:00 a 13:00 heures. Les groupes très réduits (moins de cinq personnes) sont susceptibles d’être regroupés ou inclus dans d'autres groupes plus importants, à la date demandée ou à une autre date.

Le samedi, il est possible de visiter l’arsenal à titre individuel. L'entrée se fait uniquement à 11 heures et n’est pas soumise à un nombre minimum de visiteurs. Du premier Juillet au 1 Septembre, aucune visite n’est programmée.


Expérience 43

Une des principales entreprises de production et distribution de liqueurs d’Espagne et entreprise emblématique de Carthagène, Licor 43 dispose, parmi ses installations, d’un musée appelé Experiencia 43, à côté du parc industriel de Los Camachos. L’espace retrace l’évolution de la marque, ainsi que ses campagnes de marketing et publicité qui ont marqué l’histoire.

Une partie de l’exposition est consacrée au sport et au soutien apporté à plusieurs équipes professionnelles: cyclisme, motocyclisme, basket-ball, handball et voile. En outre, les visiteurs peuvent y découvrir le processus d’élaboration de la liqueur et son positionnement dans le monde.

Licor 43 est présente dans plus de 70 pays et figure parmi les dix premières marques au niveau mondial, dans sa catégorie.

Services offerts:

  • Visites guidées en cinq langues: espagnol, anglais, allemand, italien et français.
  • Ateliers de préparation de cocktails.
  • Organisation d’événements privés ou professionnels, personnalisés en fonction de chaque client.

Horaire d’ouverture: de lundi à vendredi, de 8:00 à 15:00.

Rue Silicio nº 10,
Parc industriel Los Camachos,
30369 Carthagène

Pour de plus amples informations, veuillez entrer en contact avec Experiencia 43, par téléphone (+34 968 030 188) ou par courrier électronique (experiencia43@diegozamora.es).


Musée du Verre de Santa Lucía

Le Musée du Verre de Santa Lucía a démarré ses activités en 2011 comme salle d’expositions et centre de formation, à l’initiative de l’Association Artisanale des Vitriers de Santa Lucía.

Le bâtiment accueille au premier étage le passé, le présent et le futur de la tradition vitrière de Carthagène, par le biais d’une exposition de plus de 200 pièces provenant de l’ancienne fabrique de verre de Santa Lucía.

Au rez-de-chaussée se trouve la salle des fours, dans lequel le visiteur pourra assister in situ à une démonstration de soufflage du verre.

Dans la salle des fours, on trouve également les outils, instruments et machines traditionnellement utilisés par les vitriers.

Rue Monroy, 19
30202 CARTHAGÈNE
Téléphone: + 34 679 154 036 / + 34 968 501 069

Pour plus d’informations sur les horaires, prix et visites:
www.museodelvidriosantalucia.com, ou envoyer un e-mail à museodelvidriosantalucia@hotmail.com


Centre D’interprétation Mine Las Matildes

Le Centre d’Interprétation de la Mine Las Matildes est un espace destiné à la remise en état et valorisation du patrimoine culturel et naturel que renferme la Sierra Minera de Cartagena-La Unión.

Située sur le site archéologique minier de la Mine Las Matildes, après sa remise en état, elle est aujourd’hui l’installation industrielle de la Sierra Minera de Cartagena-La Unión la mieux conservée.

Ce centre est conçu comme un petit musée, dans lequel les visiteurs peuvent découvrir de façon didactique et agréable les empreintes laissées par plus de 2000 ans d’histoire de l’activité minière sur le paysage, le patrimoine et l’environnement de la Sierra Minera. Ils peuvent y apprécier, en particulier, la singularité et l’intérêt des mines de l’environnement de Beal, qui étaient utilisées pour le dénoyage du bassin minier.

Pour toute information sur les horaires, prix et visites:  https://fundacionsierraminera.org/mina-matildes/ 
Téléphone: 628073482
Email: lasmatildes@fundacionsierraminera.org


Le Marché aux Poissons

Avec la construction de la halle aux poissons, le port de pêche est devenu la référence pour bon nombre de poissonneries de la région de Murcie.

On sait que, dans les années 40, la vente du poisson à la criée se faisait à partir d’un balcon de l’hôtel de ville qui donnait sur la rue Carnicerías.

En 1955, après plusieurs modifications, la criée est transférée au Club nautique de Santa Lucía, sur les berges de Puerto Piojo. Le bâtiment est dessiné par l’ingénieur Francisco Ayuso, qui était directeur de la Commission des travaux du Port de Carthagène.

C’est depuis la halle actuelle que sort le trône de “Jésus de Nazareth” porté par la confrérie des marrajos, à l’aube du Vendredi saint.

Ce bâtiment, où a lieu la criée quotidienne du poisson déchargé sur le port par la flotte amarrée à Carthagène, est également le siège de la confrérie des pêcheurs. Il est situé dans le bassin de pêche de Santa Lucía. C’est un endroit où l’on respire intensément la tradition maritime et qui conserve le plan classique de ce type de construction, à savoir une grande salle où le poisson est exposé pour être ensuite vendu.

Visites temporairement suspendues
 


La Grue Samson

Le grand rond-point du Paseo del Muelle de Santa Lucía est décoré avec un élément du patrimoine industriel de la ville: La Grue Samson

Elle a été construite en 1929 par l'Union Naval de Levante, S.A, sous ordre de l'État, dans les chantiers navals de la Carraca, à Cadix, d'où son nom populaire "La Gaditana", bien que son nom officiel soit Samson. C'est une grue électrique de 100 tonnes, pour transporter et soulever de grandes charges dans le secteur militaire, bien qu'elle ait aussi effectué de nombreux travaux de coopération civile. La grande structure métallique de 35 m se hisse sur “la patacha”, un support carré qui permet de la remorquer au lieu nécessaire.

Le contrôle de son fonctionnement se faisait depuis une cabine ou salle des machines située sur le support, avec des effective de 16 à 21 personnes sous la commande d'un premier maître.

Elle est arrivée à Carthagène en 1930 pour le débarquement des poids lourds, les grands canons Vickers, qui allaient artiller les batteries militaires de Castillitos et Cenizas sur la côte de Carthagène. Depuis lors son destin est lié à la ville pour les travaux militaires réalisés ainsi que des déplacements à d'autres lieux proches comme Portman ou La Azohía, ou, plus loins comme Ibiza et Mahon.

Elle a atteint en fin de sa vie à l'armée en 1993 et depuis 2001 elle préside l'entrée du terminal des containers du Port de Carthagène.

Uso de cookies: en cumplimiento de la normativa vigente, los portales de internet del Excmo. Ayuntamiento de Cartagena utilizan cookies propias con una finalidad técnica, no recabando ni cediendo datos de carácter personal sin su conocimiento. Además, utilizan cookies de terceros. Puede ver todos los detalles y usos en + Info | OK