Réserves Marines

Réserve Marine de Pêche de Cabo Tiñoso

carm.es | Reserva Marina de Cabo Tiñoso

L’objectif de ces zones de réserve marine est de protéger les écosystèmes marins porteurs de caractéristiques écologiques différenciées et qui présentent un intérêt particulier pour la régénération des ressources halieutiques.

La zone de Cabo Tiñoso-La Azohía abrite une faune et une flore d’une grande richesse et variété, avec des reliefs abrupts, ainsi que des falaises de calcaires et de dolomies du Trias, qui vont des profondeurs de la mer jusqu’àux hauteurs comprises entre 20 et 200 mètres et qui confèrent une valeur paysagère très importante. Elle bénéficie également de la présence de grands dauphins, grâce à la qualité de ses eaux. La disposition de la plateforme continentale atteint des profondeurs considérables, à une courte distance du littoral, et la présence d’embarcations est rare tout au long de l’année.

Les étendues de la plante Posidonie de Méditerranée occupent les anses et les criques et, en particulier, les zones sablonneuses de la zone de La Azohía-Cala Cerrada. Les colonies de cette plante constituent l’un des écosystèmes sous-marins les plus productifs. La colonie de Posidonie de La Azohía est la seule, de tout le littoral de la région de Murcie, à fleurir tous les ans, grâce aux conditions thermiques particulières de ses eaux.

Dans ces eaux, il est facile d’observer de nombreuses espèces pélagiques - qui vivent en haute mer -, telles que la sériole couronnée et le barracuda, en plus des congres, murènes et mérous, qui se réfugient dans des zones de plus en plus profondes.

Aux valeurs naturelles de la zone s’ajoutent les valeurs culturelles et, en particulier, la présence de la madrague (“almadraba”), pour la capture du thon melva, de la bonite, de la sériole couronnées et d’autres espèces de poissons migrateurs. Ce type de pêche était déjà utilisé à l’époque romaine. À ce propos, des restes archéologiques de fabrication de salaisons ont été retrouvés à côté de l’embouchure du cours d’eau de la Bocaoria.


Réserve Marine Cabo de Palos-Islas Hormigas

carm.es | Réserve Marine Cabo De Palos-Islas Hormigas

Les éléments qui caractérisent le milieu marin de la zone de Cabo de Palos et des îles Homigas sont: une biodiversité élevée, des écosystèmes en bon état de conservation - parmi lesquels il convient de mentionner les colonies de Posidonie de Méditerranée et les fonds coralligènes de nature rocheuse -, ainsi qu’une dynamique marine accentuée.

En 1995, le ministère de l’agriculture, de la pêche et de l’alimentation et le ministère régional de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche de la région de Murcie établissent la réserve marine, sur la base des études réalisées par la communauté autonome et l’institut espagnol d’océanographie.

La réserve marine a une superficie de 18,98 km2 et inclut une réserve intégrale dans la zone de Isla Hormiga, El Bajo, El Mosquito et les îlots de El Hormigón et La Losa.
Pour ce qui regarde les mesures de protection, régénération et développement des ressources halieutiques, la réserve comporte des eaux intérieures, compétence de la communauté autonome de Murcie, et des eaux extérieures, gérées par l’administration générale de l’État.